Nathalie L, médiathèque de Saint-Jean-de-Védas (Hérault)

Nathalie L, service jeunesse de la médiathèque Jules Verne, Saint-Jean-de-Védas (Hérault)

Q : Quelles sont pour vous les trois qualités d’un bibliothécaire ?
R : 1 avoir un très bon relationnel avec le public,
2 avoir envie de transmettre le plaisir de lire,
3 aimer les livres (car on n’en parlera jamais mieux que si on lit soi-même)

Q : Si vous échangiez pour une semaine votre place dans une bibliothèque d’un autre pays ?
R : au Danemark, où les médiathèques sont vraiment un lieu de vie partagé par un nombre impressionnant de personnes.

Q : Quel est le moment que vous appréciez le plus dans votre quotidien professionnel ?
R : Quand je vois dans le regard des gens qu’ils ont apprécié le livre que je leur ai conseillé

Q : Si vous deviez installer un espace insolite dans votre bibliothèque ? (un trampoline, une salle de jeu, un bar… vous avez toute liberté  et un budget illimité !)
R : Des salles ouvertes à tous ( particuliers, associations…) pour faire toutes sortes d’activités annexes (ex : un anniversaire, une réunion de travail, une séance de tricot, un atelier langue … )

Q :  Manger, boire, parler dans la bibliothèque, pour ou contre ?
R : Pour mais à condition que des espaces soient réservés pour ceux qui veulent être tranquilles.

Q : Quelle bibliothèque (réelle ou imaginaire) vous fait rêver ?
R : Une bibliothèque perso dans une pièce dédiée uniquement à la lecture avec une ambiance très cosy, des fauteuils ultra confortables, des rayonnages blancs du sol au plafond et des livres, des livres, des livres ….

Je peux déjà réserver ? Ça donne vraiment envie…

'Frontispiece: The Tailor Mouse', Helen Beatrix Potter, c. 1902
‘Frontispiece: The Tailor Mouse’, Helen Beatrix Potter, c. 1902

Q : Si vous deviez implanter une bibliothèque dans un lieu insolite ?
R : Et pourquoi UNE bibliothèque dans UN lieu insolite ? Je suis pour des livres à disposition de tous, partout où il faut attendre (dans les salles d’attente – oust ! les vieilles revues qui partent en lambeaux) , partout où on y passe un peu de temps (à la plage, au café – ça commence à arriver d’ailleurs) ….

Que le monde soit une bibliothèque ! Allons-y ! 

Q : Pour vous, quel personnage réel ou de fiction ferait un excellent bibliothécaire ?
R : Béatrix Potter 

Q : Si vous deviez vivre dans un livre, un univers ?
R : un univers de papiers : livres, photos, revues, dessins, petits papiers colorés, petite déco en papier … bref j’adore les papiers, tous les papiers.

Il faut que ce monde imaginaire soit dans un pays où il pleut pas trop … Nous aussi les macareux on est fan de papier ! 

Q : Vous devez faire une animation culturelle dans votre bibliothèque, qui aimeriez-vous voir venir ? Quel auteur, groupe de musique, peintre…
R : Il y a quelques années, j’ai réalisé une grande animation sur “l’abeille et la biodiversité” sur la ville d’Halluin dans le Nord où un maximum de mes collègues municipaux ont pris part (le service espace vert, bien sûr, mais aussi les maisons de retraites, les ALSH, le cinéma…). Les commerçants, les associations, la MJC, les écoles, les apiculteurs, les particuliers ont été sollicités et la réussite a été formidable. On a reçu le maire de Grande Synthe dont la ville avait été élue capitale française de la biodiversité en 2010. Mon seul regret, j’aurais aimé un invité : Pierre Rabhi !

Q : Racontez-nous une anecdote amusante sur votre bibliothèque !
R : Cette histoire se passe encore à Halluin dans le Nord de la France : Dans le cadre du Prix Chronos, on a reçu la visite de Géraldine Elschner, une auteure native du Nord vivant en Allemagne.
Un jour à la radio, elle entend l’histoire d’une maison de retraite où on a amenés des moutons pour le bien-être des personnes âgées, elle en fait un album jeunesse : “Le vieux Berger”… et cherche à réaliser l’introduction de moutons dans une maison de retraite dans sa région d’origine.
Bingo ! … on l’a fait à Halluin, à la maison de retraite. J’ai raconté l’album devant des enfants, des résidents et en présence de l’auteur puis on est allés accueillir tous ensemble les moutons qui s’y sont installés.
J’espère qu’ils y sont toujours …

Merci de nous avoir fait partager ces anecdotes, c’est toujours agréable de lire un collègue avec des rêves plein les mots.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *